Propriétés plasmoniques des nanoparticules de silicium dopées n ou p

Contenu disponible pour les membres Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

La plasmonique est essentiellement basée sur des nanoparticules d’or qui permettent de couvrir efficacement les applications dans le domaine du visible-proche infrarouge. Pour aller au-delà ou en-deçà de cette gamme spectrale, il est nécessaire de développer des matériaux alternatifs et les semi-conducteurs fortement dopés constituent une voie particulièrement intéressante. Dans le cas du Si (semi-conducteur multi-vallées), les électrons de masses effectives différentes coexistent, donnant lieu à deux modes plasmoniques différents. Une étude récente proposée met en évidence, théoriquement et expérimentalement, la possibilité de coupler ces deux modes plasmoniques.