Performances d’appareils à lecture directe pour la mesure d’aérosols dans l’air des lieux de travail

Contenu disponible pour les abonnés Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

Cette étude, menée au Japon en partenariat entre l’Institut National de Santé et Sécurité au Travail (JNIOSH) et l’Institut National des Sciences et Technologies Avancées (AIST), vise à étudier les performances de deux instruments à lecture directe, adaptés à la mesure dans l’air des lieux de travail, permettant la détermination de la distribution en taille des aérosols. Si de tels dispositifs de mesure existent sur le marché, leurs performances ne sont connues que pour des aérosols simples (sphères calibrées, fréquemment monodispersées). Dans ces travaux, le choix s’est porté sur (1) l’aérosol ambiant en air intérieur, et (2) un aérosol complexe en termes de morphologie produit par la mise en suspension de poudre de nano-TiO2 P25.