Utilisation de microsphères pour construire des supracristaux non denses

Contenu disponible pour les membres Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

L’intérêt de construire des supracristaux réside dans le fait qu’il est possible de contrôler un phénomène physique en utilisant une loi d’échelle. La maîtrise de la coordinance de l’empilement des nanoparticules est essentielle mais la thermodynamique favorise de facto les empilements ultra compacts. Pour obtenir des empilements  non compacts, des équipes américaines et sud-coréennes proposent une stratégie basée sur une phase du type MgCu2 constituée naturellement de deux sous-réseaux, l’un diamant et l’autre pyrochlore.