Levée du voile sur les spectres de molécules uniques

Contenu disponible pour les abonnés Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

La  microscopie à effet tunnel (STM) permet d’imager des systèmes moléculaires avec une très bonne résolution spatiale. Toutefois, pour obtenir une information chimique suffisamment pertinente, le recours à d’autres techniques, comme la spectroscopie Raman exaltée par pointe (TERS), est nécessaire. Une approche alternative consiste à analyser la lumière de fluorescence produite par le courant tunnel en fonction de la position de la pointe vis-à-vis de la molécule; on parle alors d’émission de lumière induite par STM. De premiers résultats ont décrit l’observation à l’échelle sub-moléculaire de couplages dipolaires entre deux molécules, ainsi que le transfert d’énergie entre un dimère moléculaire donneur/accepteur. Plus récemment, des chercheurs français ont obtenu des spectres d’électrofluorescence sur des molécules uniques et des petits agrégats  de molécules.