Croissance contrôlée de phases hétéro-moléculaires ordonnées par répulsion intermoléculaire

Contenu disponible pour les abonnés Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

La synthèse d’assemblées bidimensionnelles périodiques de composés binaires utilisant des molécules organiques fait aujourd’hui l’objet d’un très fort engouement, dans la perspective d’une utilisation dans l’électronique de demain. Cette métallurgie bidimensionnelle à partir de deux types de molécules organiques complémentaires, est réalisée le plus souvent sur un substrat métallique. Des chercheurs allemands se sont intéressés à la  croissance sur une surface d’argent Ag(111) des différentes phases et mélanges de phases obtenus à 380K à partir d’une couche moléculaire de 3,4,9,10-dianhydride de pérylènetétracarboxylique (C) pré-déposée suivie de dépôts de phtalocyanines de cuivre (P) ou inversement. Cette étude détaillée met en lumière le rôle primordial joué par les interactions répulsives entre les molécules C adsorbées tandis que l’interaction entre les molécules P est attractive du fait d’un fort moment quadrupolaire et la formation de liaison hydrogène. Plus généralement, ces travaux ouvrent la voie à un nouveau procédé de synthèse de mélanges binaires de molécules assemblées sur des surfaces.