Comment obtenir un assemblage chiral de molécules adsorbées sur une surface achirale ?

Contenu disponible pour les abonnés Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

Un réseau énantiopur de molécules  chirales sur une surface présente un grand intérêt fondamental pour l’étude du phénomène de racémisation mais aussi pour la compréhension des mécanismes réactionnels en catalyse asymétrique. Récemment deux équipes Tchèques sont parvenus à obtenir un assemblage quasi-énantiopur de molécules planes sur une surface métallique non chirale.