Magnétisme d’agrégats nanométriques sondés par la dynamique d’un spin individuel

Contenu disponible pour les membres Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

L’élaboration d’une pompe-sonde électrique en microscopie à effet tunnel permet de sonder la dynamique de spin d’objets individuels en surface. Il s’agit d’utiliser une impulsion de tension afin de porter ces objets vers un état magnétique excité et ensuite de mesurer avec une seconde impulsion l’état magnétique de l’objet. En variant le délai entre les deux impulsions, il est alors possible de mesurer le temps de relaxation de l’état excité vers l’état fondamental. Une équipe allemande a utilisé cette technique pour sonder l’interaction magnétique entre un trimère d’atomes de fer et un agrégat d’atomes de cobalt.