Les molécules de siloxane : futur « diélectrique » de l’électronique moléculaire ?

Contenu disponible pour les membres Ajouter à la sélection

Vous devez être connecté à votre compte pour accéder à ce contenu.
Seul le résumé vous est affiché.

Déjà un compte ? Connectez-vous

Peu d’études se sont intéressées à la recherche de nouveaux diélectriques pour l’électronique moléculaire. Pourtant ces isolants moléculaires sont essentiels pour découpler la molécule active de l’électrode, afin par exemple d’exploiter des effets de blocage de Coulomb. Un consortium international s’est penché sur cette problématique en étudiant de nouvelles molécules isolantes à base de siloxane (constituées de liaisons Si-O). Selon des mesures par STM-Break Junction sur ces molécules de différentes longueurs , la conductance au travers des siloxanes chute plus rapidement avec la longueur de la molécule qu’avec des alcanes traditionnellement utilisées comme isolant en électronique moléculaire.