Les articles « Electronique moléculaire » ?

Le groupe 'Electronique moléculaire' étudie les composants à fonction électronique constitués d'une molécule ou d'un nombre très limité de molécules. Il s'agit principalement de nanotubes de carbone, de couches de graphène, de petites molécules organiques ou de polymères. Les travaux sous-jacents s'inscrivent dans la tendance à la miniaturisation ultime des composants. L'échelle de ces composants se situe dans la gamme de un à quelques dizaines de nanomètres. Les applications visées sont, pour schématiser, celles de la nano-électronique, en substitution, complément ou remplacement.

Polymères bidimensionnels conjugués

Contenu disponible pour les visiteurs Ajouter à la sélection

Architectures covalentes 2D sur surface métallique : entre systèmes idéaux et systèmes réels

Contenu disponible pour les abonnés Ajouter à la sélection

De nombreux travaux visent à élaborer des mono-feuillets de matériaux 2D et à étudier leurs propriétés physiques tant les applications possibles sont prometteuses. Le graphène reste le leader incontestable de cet engouement, en particulier depuis que des méthodes de croissance par voie chimique ont permis de l’obtenir en très grande quantité tout en conservant ses qualités. Forts de cette expérience, de nombreux chimistes tentent d’élaborer de nouveaux matériaux 2D en déposant des molécules sur des surfaces métalliques afin de créer des mono-feuillets de polymères. A ce jour, les résultats obtenus ne sont toutefois pas satisfaisants car ces matériaux ne sont quasiment jamais ordonnés sur des surfaces couvrant une aire supérieure à 20x20 nm2. Cette note de synthèse récapitule de nouvelles stratégies décrites dans une série de récents articles pour créer des polymères 2D, ainsi que les raisons des échecs rencontrés.

Page 1 sur 7
retour à la liste