Loi d’échelle du nombre de particules pour la dissipation dans le graphène et les nanotubes de carbone

Content available for subscribers Add to the selection

You have to log in to display this article
Only the summary is displayed

Already an account? Log in!

Dans cet article les auteurs montrent, pour les nanotubes de carbone et pour le graphène, qu’à grande amplitude mécanique, lorsque l’énergie cinétique des adsorbats due au mouvement de la nanostructure est supérieure à l’énergie thermique, les particules adsorbées sont piégées dans les ventres de vibration...